Salem State University | Language Resource Center | French Lyrics

Zebda

From: France
Style:

Zebda

Songs featured here

Up to the top


Introduction

Read an article (in English) about this French music group.

Up to the top


Links

Up to the top


Recommended albums

Up to the top


Lyrics

OUALALARADIME
Essence ordinaire- 1998

Oui bon, j'avais tous les défauts
Menteur comme un dentiste, comme y faut
Dribbleur comme Scifo, en plus grossier
Très tôt, je voulais pas bosser
Et comme Pinocchio mais sans la fée
J'ai méchamment menti et ça l'a fait
J'ai menti comme on tousse
Sans qu'un long tarin me pousse
J'en ai fais des coups en douce
Tu me crois tu vaux pas une centime
Je le jure, oualalaradime
Je le jure, oualalaradime

Ouala ouala
Ouala ouala
Ouala ouala Oulalaradime ouala

Oui bon, j'étais comme Canto
Je parlais aux mouettes, même en argot
J'étais Walter Hugo, le poète
Très tôt, j'ai voulu comme les grands
Faire le cow-boy avec des balles à blanc
Ramasser beaucoup d'oseille et vlan
A dix ans, j'étais dur à cuire
Je voulais passer mon permis de conduire
A l'instructeur de l'auto-école
J'ai dit " signes, je veux une bagnole "
Si tu me crois, tu vaux pas un centime
Je le jure, oualalaradime
Je le jure, oualalaradime

Ouala ouala
Ouala ouala
Ouala ouala Oulalaradime ouala
Et Oulalaradime ouala Oulalaradime ouala
Oulalaradime ouala Oulalaradime ouala

Ensuite ma mère à coups d'insultes
Me disait " ne fais pas l'inculte "
Dis bonjour quand tu croises un adulte
Et moi têtu comme deux chameaux
Qui se disputent pour un verre d'eau
Il a fallu que je fasse le beau
Et va savoir pourquoi sous le préau
C'est l'adulte qu'ôtait son chapeau
A dix ans j'étais farouche
Il aurait fallu me coudre la bouche
Je garoffe c'est pour la rime
Je le jure sur la tête de Sim
Je le jure sur la tête de Sim

Ouala ouala
Ouala ouala
Ouala ouala Oulalaradime ouala
Et Oulalaradime ouala Oulalaradime ouala
Oulalaradime ouala Oulalaradime ouala

et et et

Mon père qu'était dans le bâtiment
Me faisait part de ses sentiments
Y avait plus qu'a regarder comment
Quand je sortais de chez moi, le matin
Je faisais croire à tous les copains
Que pour me marave, ils étaient vingt
A dix ans j'étais en colère
On voyait plus les bulletins scolaires
Mineur, j'avais l'avantage majeur
D'avoir mis à l'amende le facteur
Tu me crois tu vaux pas un CFA
Je le jure sur la tête de moi
Je le jure sur la tête de moi

Ouala ouala
Ouala ouala
Ouala ouala
Ouala ouala
Ouala ouala
Ouala ouala
Ouala ouala
Ouala ouala et Oulalaradime ouala
Oulalaradime ouala
Oulalaradime ouala
Oulalaradime ouala
Oulalaradime ouala
Oulalaradime ouala
Oulalaradime ouala
Oulalaradime ouala
Oulalaradime ouala
Oulalaradime ouala
Oulalaradime ouala
Oulalaradime ouala
Oulalaradime ouala
Oulalaradime ouala

ouala ouala
Oulalaradime ouala
Oulalaradime ouala
Oulalaradime ouala
Oulalaradime ouala

Up to the top


Ne Dans La Rue
Essence ordinaire- 1998

Je suis né dans la rue, enfin disons
Que la tomate a effacé le gazon
Et la champagne, c'était du Fanta
Les jours de fête à table y avait que ça
Une rue qui n'était pas les beaux arts
Où Muhammad Ali a mis K.O. Mozart
Où la friture est à l'ami Schubert
Ce que "tes morts" est au Petit Robert
Et rue des filles qui voulaient pas de nous
T'es frisé et dans tes cheuveux y'a des poux
C'est un bonnet qui nous l'enseigne
Ici les têtes n'avaient pas besoin de peigne

Passe la vie, passe le temps
Passe la vie, passe la caravane et pourtant
Passe la vie, passe le temps
Passe la caravane et pourtant

Je suis né dans la rue, pas dans la pire
Où les caries vous interdisent de sourire
Où les nouveaux-nés entraient dans la danse
Car chaque jour on fêtait une naissance
Ici tu chopes la crêve et t'en ris
Ici l'hiver a mangé la menuiserie
Donc une règle: si tu nais, sois robuste
Pas de Caliméro pour dire "c'est trop injuste"
Rue où le feu, c'étaient des femmes jalouses
Pas consolées par les guitares Andalouses
A quatorze ans, les filles rêvaient d'être mères
Pélerinages aux Saintes Maries de la mer

Passe la vie, passe le temps
Passe la vie, passe la caravane et pourtant
Passe la vie, passe le temps
Passe la caravane et pourtant
Passe la vie, passe le temps
Passe la vie, passe la caravane et pourtant
Passe la vie, passe le temps
Passe la caravane et pourtant

C'était pas la ruelle, c'était rue des chameaux
Une impasse où je t'aime était un gros tuyau
Où les prénoms, tu pourras le vérifier
Sont pas ceux qu'on trouve dans les calendriers
Pas la rue des déclinaisons latines
On s'appellait devine ? Machin, machine
Et le cuivre, la ferraille et même le zinc
Etaient l'unique étalage des magasins
Et comme l'a dit l'autre "Vive la France"
Roulez Peugeot 102, sans assurance
Rue de "si t'es pas d'ici je t'escorte"
A moins que tu vendes ta Ford Escort!

Passe la vie, passe le temps
Passe la vie, passe la caravane et pourtant
Passe la vie, passe le temps
Passe la caravane et pourtant
Passe la vie, passe le temps
Passe la vie, passe la caravane et pourtant
Passe la vie, passe le temps
Passe la caravane et pourtant

Passe la vie, passe le temps
Passe la vie, passe la caravane et pourtant
Passe la vie, passe le temps
Passe la caravane et pourtant

Up to the top


Salem State University | Department of Foreign Languages | Language Resource Center

Page URL: lrc.salemstate.edu/frenchlyrics/zebda.htm
Last updated: July 5, 2000